Partage Facebook DAAD Partage Twitter DAAD Infos du DAAD
Rechercher
DAAD Paris - Office Allemand d'échanges universitaires
Le DAAD France s’engage pour l’Europe Voir les archives

Le DAAD France s’engage pour l’Europe


L'Europe se trouve dans une crise grave. L'Union Européenne (UE), autrefois célébrée comme un projet du siècle et admirée en tant que garante de la paix et de la liberté, de la prospérité et du progrès, a considérablement perdu de son attrait et de sa persuasion auprès des citoyens européens. Face à cette crise, le DAAD souhaite agir !


Au plus tard depuis le Brexit, mais déjà bien avant, on constate des forces centrifuges inquiétantes dans de divers États membres de l'UE. En France, l’eurosceptique Marine Le Pen, leader du Front National s’est installée en tête des sondages pour les présidentielles. En Allemagne, le parti anti-européen Alternative für Deutschland prend de l’ampleur et sera probablement représenté au Bundestag pendant la prochaine période législative. 

eNL16_art1_web.jpgParadoxalement, les citoyens qui militent contre l’Europe, quoique minoritaires, se font beaucoup entendre, tandis que les millions de citoyens européens qui sont contents de l’être et qui apprécient ce que l’UE leur apporte restent souvent muets. C’est pour lutter contre cet état des choses que l’initiative « Pulse of Europe » vient d’être créée, partout en Europe. « Pulse of Europe », ce sont des citoyens qui ont décidé de sortir de l’ombre et de partager leur enthousiasme pour l’idée européenne avec d’autres citoyens. Le mouvement, né en Allemagne, vient d’arriver en France. Chaque dimanche à 15 h, les membres du mouvement pro-européen manifestent devant l’église Saint Eustache dans le 1er arrondissement à Paris et dans plusieurs autres villes françaises. Si cette initiative vous attire : Venez nombreux ou, comme on dit on allemand : Kommt massenhaft ! http://pulseofeurope.eu/?lang=fr

Le DAAD est fondamentalement opposé, en tant qu’organisme encourageant l’échange universitaire, à toute forme de cloisonnement, de repli sur soi ou de politique isolationniste. C’est donc tout à fait naturellement que notre institution s’engage en faveur de la coopération internationale et contre l’exclusion de qui que ce soit. Pour donner un exemple : Un projet que le DAAD coordonne depuis des années s’appelle « Europa macht Schule ». Des étudiants étrangers faisant un séjour d’échange en Allemagne vont dans les écoles et parlent aux élèves de leurs expériences interculturelles. http://www.europamachtschule.de/

A l’instar de ce programme, l’institut Goethe et le DAAD ont mis en place, en France, le projet AllES. Des étudiants français ayant fait un séjour en Allemagne vont dans les classes en France pour témoigner de leur expérience. Les responsables sont toujours à la recherche de volontaires qui souhaitent transmettre leur enthousiasme pour l’échange transfrontalier : http://www.allemand-postbac.net/Accueil.2.0.html

Au-delà de ces initiatives qui ont fait leurs preuves, le DAAD France, tout comme les autres antennes européennes du DAAD, organisera, au courant de l’année 2017, des manifestations pour mettre en valeur la coopération européenne et la plus-value du vivre-ensemble sur notre continent.  Il lancera, notamment, une série de manifestations appelée « Universalité de la recherche, pluralité des regards. Des chercheurs européens témoignent.»

Cette série de manifestations sera réalisée en coopération avec l’association d’anciens boursiers et amis du DAAD « DAAD Alumni France »  http://www.daad-alumni-france.org/.  Chaque manifestation présentera deux à trois chercheurs européens qui coopèrent à l’échelle internationale et dont les recherches portent sur des sujets connexes. Les intervenants témoigneront  de leurs recherches respectives, sur ce que l'expérience des deux cultures scientifiques leur a apporté, quel effet cette expérience a eu sur leurs recherches, quels ont été les obstacles et les réussites majeurs du travail en commun. Le débat sera donc à mi-chemin entre un entretien scientifique, présentant des projets et des expériences, et un échange sur la coopération internationale au jour le jour. La première manifestation aura lieu le 1er juin 2017 à 17 :30 h au Synchrotron SOLEIL à Gif-sur-Yvette, sous l’égide de Stefan Kubsky, directeur du Laboratoire de surfaces et membre du bureau de « DAAD Alumni France » et réunira les physiciens Jean-François Roch, directeur du Laboratoire Aimé Cotton de l’ENS Paris-Saclay et Jan Meijer, professeur de l’Université de Leipzig.

Pour en savoir plus et pour vous inscrire, n’hésitez pas à contacter M. Kubsky :



PARTAGER
Partager sur Facebook Partager sur Twitter