Partage Facebook DAAD Partage Twitter DAAD Infos du DAAD
Rechercher
DAAD Paris - Office Allemand d'échanges universitaires

Les études à l'université

Semestres et vacances universitaires

Les études supérieures se divisent en semestres. Le semestre d'hiver commence généralement en septembre / octobre et le semestre d'été en mars / avril. Un semestre dure 6 mois mais les cours mêmes n'ont lieu en général que pendant 4 ou 5 mois. La période exempte de cours, c'est-à-dire les vacances, (Semesterferien) a pour but de permettre à l'étudiant de reprendre et d'approfondir ce qu'il a déjà appris, de rédiger des exposés dans le cadre de séminaires, d'effectuer des stages ou encore, tout simplement, de se reposer avant d'entamer le semestre suivant.

Durée des études

La durée d'études réglementaire, c'est-à-dire la période nécessaire pour obtenir le diplôme, est de 6 semestres pour un Bachelor, puis de 4 semestres supplémentaires pour un Master. Il existe également des programmes de Bachelor de 7 à 8 semestres, suivis par un programme de Master de 2 à 3 semestres. Dans certains cas fondés, la durée peut être différente. La préparation d'un doctorat, nécessite entre 2 et 5 ans.

Le "Staatsexamen" (examen d'état), réservé pour les études de médecine, médecine vétérinaire, médecine dentaire et droit nécessite des études longues (six ans en médecine ...). Un diplôme de type "Staasexamen" est également nécessaire, dans certains Länder, pour exercer la profession de professeur dans l'enseignement primaire et secondaire ; dans d'autres Länder, on a introduit des cursus de Bachelor / Masters en sc. de l'éducation pour préparer à la profession d'enseignant.

Dans certains cas, rares aujourd'hui, on trouve toujours les diplômes de "Diplom" et "Magister". Ils datent de l'époque d'avant la réforme de Bologne. La durée réglementaire de ces diplômes est de 4 ans et demi ; ils permettent l'accès au doctorat.


Organisation des études


Les études de Bachelor permettent à l'étudiant d'acquérir les connaissances fondamentales nécessaires à la discipline choisie et de se préparer au travail scientifique ainsi qu'à l'application concrète des connaissances acquises. Les heures de cours sont au nombre de vingt ou plus par semaine et ce sont les matières obligatoires qui constituent la plus grosse partie de l'emploi du temps à ce niveau.

Les étudiants ont nettement plus de choix dans le cycle de Master. Ils peuvent en effet non seulement approfondir les connaissances fondamentales qu'ils ont acquises au préalable mais aussi choisir un certain nombre de matières (dites "matières obligatoires à option") de façon à se spécialiser en fonction de leurs intérêts et à apporter leur contribution à des résultats de recherche importants.

Examens et diplômes de fin d'études



 Bachelor

Bachelor (B.A., B.Sc., Bachelor of Engineering ou autre) : C’est le premier diplôme universitaire reconnu sur le marché du travail international. Les cursus de bachelor enseignent en six à huit semestres les bases d’une discipline. Lorsque vous avez obtenu votre bachelor, vous pouvez entrer dans la vie active ou vous attaquer au diplôme universitaire suivant : le master.

Master
Master (M.A., M.Sc., Master of Engineering ou autre) : Il s’agit du deuxième diplôme universitaire que l’on peut passer dans les établissements supérieurs allemands. Les conditions pour s’y préparer sont les suivantes : vous avez déjà suivi avec succès un cursus de bachelor (ou un cursus équivalent). Vous pouvez alors approfondir ou élargir vos connaissances avec un cursus supplémentaire de deux à quatre semestres. Une fois le master obtenu, vous pouvez choisir d’entrer dans la vie active ou de continuer vers le diplôme universitaire suivant : le doctorat.

Examen d'état
L’examen d’État n’est pas un diplôme universitaire, mais étatique. Cela signifie que le déroulement des examens n’est pas déterminé par l’établissement mais par les Länder. De plus, ces examens se déroulent sous surveillance étatique. En Allemagne, quiconque souhaite travailler en tant que médecin, avocat, enseignant ou pharmacien doit avoir passé cet examen d’État. Le Premier Examen d’État peut être passé après l’achèvement d’études de droit, de médecine, de pharmacie ou encore au
terme d’un cursus préparant à la profession d’enseignant. Il est ensuite possible d’entreprendre un doctorat, et/ou de se préparer au Deuxième Examen d’État en effectuant une période de formation professionnelle pratique. L’Examen d’État ne garantit cependant pas l’accès à un emploi. Il est important de bien vérifier préalablement si l’Examen d’État allemand est bien reconnu dans votre pays d’origine.

Doctorat : Les études doctorales peuvent s'effectuer dans toutes les disciplines enseignées dans les universités allemandes. La condition préalable pour être admis en doctorat est d'avoir accompli avec succès des études universitaires et d'avoir obtenu de bonnes notes à votre examen ou diplôme de fin d'études.

Les diplômes ou titres de fin d'études supérieures obtenus à l'étranger peuvent être reconnus comme donnant droit à entreprendre des études de doctorat. Mais souvent, ils ne le seront que lorsque vous aurez satisfait à d'autres conditions, à savoir : le passage d'un examen de contrôle des connaissances, des attestations de succès à des cours complémentaires. C'est la faculté ou le Fachbereich (UER) concerné qui décidera de votre admission.

Pour encadrer votre travail, il vous faudra trouver un directeur de thèse (Doktorvater) ou une "directrice de thèse" (Doktormutter) qui soit vous proposera un thème pour votre thèse, soit acceptera le thème que vous lui soumettrez. Quand bien même vous satisferiez à toutes les autres conditions requises, aucun professeur n'est tenu d'assurer le suivi d'une thèse.

En tant que candidat au doctorat, les seules obligations que vous ayez sont celles que vous avez vis-à-vis de vous-même, de votre directeur de thèse et envers la science ; vous pouvez donc vous donner à fond. On attend de vous que vous apportiez de nouvelles connaissances au domaine de recherche que vous aurez choisi. Comme vous n'êtes plus ni lié ni soutenu par un programme de cours, vous apprécierez sûrement les possibilités d'échange qui vous seront offertes par les colloques pour candidats au doctorat (Doktorandenkolloquien).

Pour obtenir le titre de docteur, il vous faudra, en dehors de votre thèse de doctorat écrite (Dissertation), passer un examen oral (Rigorosum) dans la matière principale que vous aurez choisie et éventuellement dans les matières secondaires.

Centres d'études et de recherche doctorale (Graduiertenkollegs)

Que faire si vous désirez faire votre doctorat en Allemagne, mais que vous n'avez pas pu établir de contacts avec un professeur d'université allemand de votre discipline qui accepte de vous servir de directeur de thèse? Les centres d'études et de recherche de troisième cycle (Graduiertenkollegs) offrent une alternative à la voie décrite ci-dessus. Il s'agit là d'instituions dans les universités qui ont pour objet d'encourager la relève scientifique. Les étudiants qui préparent leur thèse ont la possibilité de suivre des cours dans le cadre d'un programme d'études systématiquement établi. Ils posent leur candidature pour un sujet de thèse individuel en rapport avec le programme de recherche général de l'université choisie. On attache une grande importance à la vocation interdisciplinaire du programme d'études et de recherche commun. Les étudiants du Graduiertenkolleg sont encadrés par un ou plusieurs professeurs d'université qui participent à cette institution.

Renseignez-vous auprès de l'université que vous aurez choisie sur l'existence éventuelle de cette institution et sur les possibilités de soutien. La Conférence des présidents d'universités en Allemagne (Hochschulrektorenkonferenz - HRK) publie par ailleurs tous les ans la liste de ces institutions: Weiterführende Studienangebote an den Hochschulen in der Bundesrepublik Deutschland, Verlag K. H. Bock, Bad Honnef.

Les différents types d'enseignement

L'enseignement est structuré de la même façon dans toutes les universités, que ce soit au niveau des études de base ou des études principales. On fait la distinction entre cours magistraux (Vorlesungen), travaux dirigés (Übungen), séminaires (Seminare) et stages en laboratoire (Laborpraktika). Les différents UFR fixent le nombre de cours qu'il vous faudra suivre avec succès pour obtenir un certificat ("Schein" ou Leistungsnachweis).

Cours magistraux : Le professeur d'université fait ici un exposé sur un thème que les étudiants doivent ensuite approfondir par la lecture. Le cours magistral repose sur les talents oratoires du professeur et sur le sujet qu'il traite. Dans les grandes universités, le nombre d'étudiants assistant aux cours magistraux intéressants et importants peut atteindre au moins 400 personnes, d'où la nécessité d'arriver suffisamment tôt dans l'amphithéâtre pour trouver une place.

Travaux dirigés et séminaires : Les travaux dirigés font partie du cursus d'études de base. Ils sont souvent rattachés au sujet d'un cours principal. Tout comme les séminaires, ils reposent sur la participation active des étudiants. Les séminaires ne sont pas rattachés à un cours magistral mais traitent d'un domaine scientifique particulier.

Le nombre d'étudiants devrait normalement ne pas dépasser 25 ou 30 mais il n'est pas rare, dans les disciplines très prisées comme la gestion d'entreprise, qu'il atteigne ou dépasse une cinquantaine. C'est pourquoi certains professeurs attendent des étudiants qu'ils s'inscrivent avant le début du semestre à leur séminaire, ce qui leur permet de limiter la taille des groupes. Renseignez-vous sur d'éventuelles listes d'inscription ou listes de sujets. La preuve de votre réussite vous sera délivrée sous forme de certificat (Schein) : ce dernier confirmera votre participation au cours que ce soit sous forme de travail à la maison ou d'exposé devant vos camarades. Il se peut qu'en plus du mémoire ou à la place de celui-ci vous ayez à passer des épreuves écrites surveillées de plusieurs heures (Klausuren) ou des tests écrits.

Programmation des études

Règlements d'études et d'examens : Ces règlements sont importants pour vous car ils fixent en quelque sorte les "règles du jeu" pour vos études et l'examen que vous désirez passer. Etudiez-les donc très attentivement. L'université de votre choix vous fera parvenir sur demande la réglementation s'appliquant aux études qui vous intéressent.

Programme des cours : Les universités publient tous les semestres un programme des cours (Vorlesungsverzeichnis). Renseignez-vous toutefois auprès de votre institut pour savoir s'il n'existe pas de programme de cours commenté (kommentiertes Vorlesungsverzeichnis). Les indications fournies sur les différents cours vous donneront une idée plus précise du programme. En outre, vous devriez prendre l'habitude de consulter le tableau d'affichage (Schwarzes Brett) car vous y trouverez des informations actuelles ou supplémentaires.

Cours d'introduction : Avant ou au début du semestre, de nombreux UFR ou facultés organisent des cours d'introduction qui sont souvent confiés à l'AStA (comité général des étudiants) ou au Fachschaften. Ces cours d'introduction sont l'occasion idéale de prendre contact avec vos futurs camarades. Les services d'accueil des étudiants étrangers organisent par ailleurs souvent des réunions d'orientation s'adressant spécialement aux étudiants étrangers qui peuvent contribuer à réduire les difficultés éventuelles que peuvent avoir ces étudiants à s'habituer à leur nouvelle université, à une nouvelle ville ou un pays qui leur est encore en grande partie inconnu. En même temps que votre immatriculation, vous recevrez une invitation à cette manifestation.


 

 

 Haut de page


PARTAGER
Partager sur Facebook Partager sur Twitter